Site icon Valeria Landivar

La confiance mondiale des consommateurs atteint un niveau record

L’enquête de The Conference Board® sur la confiance mondiale des consommateurs révèle que l’optimisme est à la hausse, tandis que les campagnes de vaccination s’accélèrent et que la relance budgétaire se poursuit

Dans son enquête sur la confiance mondiale des consommateurs, The Conference Board® révèle que la confiance mondiale des consommateurs a atteint un niveau record au premier trimestre de 2021, tandis que les campagnes de vaccination s’élargissent, que les restrictions de voyage s’assouplissent et que les gouvernements et les banques centrales continuent de stimuler l’économie.

L’enquête indique que le score de la confiance mondiale des consommateurs est passé de 98 au quatrième trimestre de 2020 à 108 au premier trimestre de 2021. Ce résultat surpasse le score de 106 enregistré au premier trimestre pré-pandémique de 2020 (un score supérieur à 100 est considéré comme positif). Il s’agit de score le plus élevé jamais enregistré depuis la création de l’enquête en 2005. La confiance des consommateurs a augmenté dans 49 des 65 marchés étudiés, stimulée par des facteurs comme la reprise de l’activité économique, le plafonnement des cas de COVID-19 dans de nombreuses économies ainsi que l’élargissement du développement et de la distribution de vaccins. Les vaccins ont contribué à ce redressement et leur accessibilité au sein des pays influera grandement sur la vitesse à laquelle leur économie et la confiance des consommateurs se rétabliront. (Les résultats de l’enquête du quatrième trimestre de 2020 ne tiennent pas compte de la Chine en raison de contraintes liées à la collecte de données.)

« L’amélioration générale de l’humeur des consommateurs mondiaux laisse présager une reprise des dépenses pour le reste de l’année, tandis que les économies continuent de sortir du ralentissement économique provoqué par la pandémie de 2020 et qu’elles tentent d’enrayer la propagation du virus, a déclaré Dana Peterson, économiste en chef de The Conference Board. Néanmoins, la reprise économique mondiale et donc l’humeur des consommateurs continueront probablement de varier considérablement d’une région à l’autre. Les économies qui ont un meilleur accès aux vaccins auront plus de chance d’atteindre l’immunité collective et, par conséquent, de retourner plus rapidement à la normale. »

Autres faits saillants de l’enquête :

La confiance économique mondiale a atteint un niveau record ; la plupart des régions ont affiché une augmentation, mais pas toutes.

Les séquelles de la récession persistent ; la santé et l’économie suscitent des préoccupations grandissantes.

« L’incertitude autour des emplois et de la santé incite les consommateurs à continuer d’économiser. Il semble évident qu’un PIB pré-pandémique ne marquera pas en soi un retour à l’ancienne normale, a ajouté Dana Peterson, économiste en chef de The Conference Board. Le temps de guérison sera peut-être plus long pour les marchés du travail et les séquelles risquent d’être plus graves dans les industries vulnérables à l’automatisation et à la transformation numérique. »

Bien que la confiance des consommateurs ait généralement augmenté dans le monde, les disparités régionales persistent.

Source:The Conference Board

Exit mobile version